No Title

Accueil

Séjour dans les monts Fuchun
de Gu Xiaogang

Distribution : Arp Sélection
Sortie le : 01/01/2020
Le lac aux oies sauvages
de Diao Yinan

Distribution : Memento Films Distribution
Sortie le : 25/12/2019
Pahokee, une jeunesse américaine
de Ivete Lucas, Patrick Bresnan

Distribution : Arizona Distribution
Sortie le : 11/12/2019
Vivre et chanter
de Johnny Ma

Distribution : Epicentre Films
Sortie le : 20/11/2019
Les enfants d'Isadora
de Damien Manivel

Distribution : Shellac
Sortie le : 20/11/2019
J'ai perdu mon corps
de Jérémy Clapin

Distribution : Rezo Films
Sortie le : 06/11/2019
Et puis nous danserons
de Levan Akin

Distribution : Arp Sélection
Sortie le : 06/11/2019
L’Âcre parfum des immortelles
de Jean-Pierre Thorn

Distribution : Les Acacias
Sortie le : 23/10/2019
Quelle folie
de Diego Governatori

Distribution : New Story
Sortie le : 09/10/2019
Atlantique
de Mati Diop

Distribution : Ad Vitam
Sortie le : 02/10/2019
Jeanne
de Bruno Dumont

Distribution : Les Films Du Losange
Sortie le : 11/09/2019
Viendra le feu
de Oliver Laxe

Distribution : Pyramide Distribution
Sortie le : 04/09/2019
Reza
de Alireza Motamedi

Distribution : Norte Distribution
Sortie le : 21/08/2019
Manta Ray
de Phuttiphong Aroonpheng

Distribution : Jour2fete
Sortie le : 24/07/2019
Anna, un jour
de Zsófia Szilágyi

Distribution :
Sortie le : 19/06/2019
Passion
de Ryûsuke Hamaguchi

Distribution : Art House
Sortie le : 15/05/2019
Le chant de la forêt
de João Salaviza et Renée Nader Messora

Distribution : Ad Vitam
Sortie le : 08/05/2019
Tremblements
de Jayro Bustamante

Distribution : Memento Films Distribution
Sortie le : 01/05/2019
90's
de Jonah Hill

Distribution : Diaphana
Sortie le : 24/04/2019
Monrovia, Indiana
de Frederick Wiseman

Distribution : Météore Films
Sortie le : 24/04/2019

La Reprise de la Quinzaine des Réalisateurs 2019

Temps forts

Le Groupement National des Cinémas de Recherche et la Société des Réalisateurs de Films, présentent la dixième édition de La Reprise de la Quinzaine, du 11 au 24 septembre 2019.

La France : le seul pays au monde qui pense avoir trop de cinéma d’auteur

Le Collectif

TRIBUNE

Les indépendants réagissent aux rapports sur le financement privé du cinéma et de l’audiovisuel (Dominique Boutonnat) et sur le contrôle du CNC (Céline Calvez et Marie-Ange Magne).

REGARD(S) DE NICOLAS SAADA ET RENCONTRE(S) AVEC BEATRIZ SEIGNER

Œuvres et auteurs

Regard(s) de Nicolas Saada sur Monrovia, Indiana de Frederick Wiseman

Nicolas Saada nous fait partager sa passion pour le film Monrovia, Indiana de Frederick Wiseman.

Propositions et réflexions du GNCR sur la subvention Art et Essai

Art et essai

Nous avons constitué ces propositions à l’issue d’une réunion regroupant des membres du Conseil d’Administration du GNCR en novembre 2015. Cette réunion a été menée en raison de la mission confiée par le CNC à Patrick Raude sur
« une modernisation et une simplification » du classement Art et Essai des salles de cinéma.

Nous nous interrogeons sur le sens que l’on peut donner au mot « simplification ». En effet, les outils d’analyse, les grilles, le questionnaire, les listings,… utilisés lors des commissions Art et Essai sont des outils qui se sont affinés avec le temps. Ces outils permettent aux membres des commissions d’évaluer au mieux le travail de plus de 1000 établissements. Une "simplification" pourrait être synonyme de réduction des outils et donc de la perception que l’on peut se faire du travail d’une salle de cinéma. On peut aussi entendre par "simplification" une volonté de rendre plus transparent et plus clair l’attribution des subventions Art et Essai.

Accord sur les engagements de programmation et de diffusion

Diffusion(s)

Retour sur l'Accord interprofessionnel lors des Assises du Cinéma

Les intenses négociations dans le cadre des Assises du Cinéma, suite au "recadrage" de la Ministre de la Culture, ont donc abouti à un accord interprofessionnel, signé à Cannes sous l'égide du CNC, qui régule davantage la diffusion des films en salles, en s'appuyant sur des engagements de la part des salles d'un côté et des distributeurs de l'autre. Lors de son intervention au Conseil des Ministres le 25 mai 2016, Audrey Azoulay, ministre de la Culture et de la Communication, a présenté entre autres mesures, l'essentiel de cet accord : « Les exploitants de salles de cinéma se sont engagés à favoriser l’accès des films indépendants aux salles moyennes et grandes. Les distributeurs, quant à eux, se sont engagés à favoriser l’accès des salles des zones rurales et des villes de moins de 50 000 habitants aux films indépendants porteurs. La défense de l’attractivité de notre réseau de salles de cinéma unique au monde, constitue une priorité politique.»

le gncr accompagne les films et les salles

Diffusion(s)

les avantages pour les adhérents

• Les entretiens filmés Rencontre(s) ou Regard(s) sont envoyés gratuitement aux salles ;
• Les documents 4 pages de soutien sont à prix réduit ;
• Des fiches films pour les salles à destination des spectateurs sont proposées.
• Des copies ADRC sont mises en place pour les films soutenus par le GNCR ;
• Les frais de déplacement des réalisateurs des films soutenus par le GNCR sont pris en charge ;

RETOUR EN IMAGES SUR LA TABLE RONDE ORGANISÉE PAR LE GNCR ET CINÉMAS 93

Formations et séminaires

Retour en images sur la matinée de réflexion et d'échange co-organisée avec Cinémas 93, le vendredi 18 novembre, au Ciné 104 à Pantin


LA DIFFUSION DE FILMS DE PATRIMOINE EN SALLE À L'HEURE D'INTERNET

Etat des lieux de la diffusion des films de patrimoine en France

Rodolphe Lerambert, responsable du département patrimoine de l’ADRC (Agence pour le Développement Régional du Cinéma).
 

La diffusion en salle de films « tombés » dans le domaine public

Les films tombés dans le domaine public sont-ils vraiment libres de droits ? Quelles sont les obligations de l’exploitant ? Quelle billetterie ? Comment se procurer les copies des films ? Doit-on passer obligatoirement par un distributeur ? Peut-on télécharger ces films sur Internet ?

RAPPORT KOPP

Diffusion(s)

Le cinéma à l’épreuve des phénomènes de concentration. Menace sur la filière indépendante du cinéma français. rapport de Pierre Kopp, avocat au barreau de Paris, professeur à la Sorbonne de droit et de sciences politiques.

Ce rapport auquel le GNCR a contribué activement, tout comme la filière indépendante (producteurs et distributeurs) met en évidence que la grande exploitation « domine la filière du cinéma, fausse la concurrence et nuit profondément à la diversité du cinéma français ».
Il rappelle que les cinémas indépendants sont de plus en plus fragilisés face à la concurrence des multiplexes en raison de la concentration tant verticale qu’horizontale des grands groupes, que le système des cartes illimitées s’apparente à de la sous-traitance et rend les salles qui les acceptent en abus de dépendance économique, et que l’accès aux copies des salles indépendantes est un véritable problème sans encadrement, sans régulation.

« Si les mêmes pratiques avaient lieu sur le marché de la téléphonie, il y aurait des gros titres dans les journaux » rappelle Pierre Kopp.
Nous vous recommandons vivement de lire ce rapport accompagné d'une synthèse que vous pourrez trouver CI-CONTRE EN TELECHARGEMENT.
ainsi que deux articles parus dans la presse CI-APRES.

Actualité(s) du GNCR

PROCHAINS PREVISIONNEMENTS

mardi 7 janvier 2020
mardi 4 février 2020



FILMS SOUTENUS

VOIR LA LISTE ici

Commentaires sur le rapport de Patrick Raude

Art et essai

Mission sur le soutien aux salles Art et Essai rapport présenté par Patrick Raude

Le GNCR se félicite tout d'abord de la qualité du travail effectué par Monsieur Raude (rapport remis au CNC le 9 mai dernier). Il a su cerner la complexité des enjeux liés à l'Art et Essai aujourd'hui, un certain nombre de nos réflexions se voient d'ailleurs reprises dans son rapport. Patrick Raude fait, dans l'ensemble, des propositions tout à fait intéressantes, visant à une meilleure prise en compte du travail des salles Art et Essai pour la défense d'un cinéma pluriel. Mais, comme nous l'avons exprimé auprès du CNC lors d'un rendez-vous le 13 juin dernier,  nous souhaitons émettre des réserves sur quelques aspects du rapport. (ci-contre)

Tout d’abord, rappelons que bon nombre de propositions et réflexions menées par notre association a trouvé un écho et une formulation dans les préconisations du rapport.
Celles-ci renforcent dans l’ensemble les salles les plus méritantes qui font un effort dans l’exposition et l’animation des films les plus fragiles.
De même, le rapport propose de durcir l’obtention du classement pour les établissements généralistes en construisant un seuil plancher.

PROPOSITIONS DU BLOC - Assises pour la diversité du cinéma

Le Collectif

Dans le cadre de la seconde phase des Assises pour la diversité du cinéma, les premières propositions du BLOC.

Plateforme de propositions

Troisième volet des Assises pour la diversité du cinéma (30 juin 2016)

1. Garantir une meilleure régulation des relations économiques liant exploitants et ayants droit :

1a. Modification de l’assiette de la TSA dans le projet de loi de finances :

  • Inclure les recettes publicitaires et les autres recettes dans l’assiette de la TSA,


1b. Nouveau partage entre les ayants droit :

  • Inclure les recettes publicitaires et les autres recettes dans l’assiette de partage avec les ayants droit,
  • Revoir et mettre en œuvre les dispositions relatives à la rémunération minimale des ayants droit prévue dans le Code du cinéma,
  • Assurer le partage de valeur sur l’ensemble des recettes issues de la projection 3d,
S'abonner à Flux de la page d'accueil